Report : Family Marathon 2017 : nous y étions

Report : Family Marathon 2017 : nous y étions

C'est comme Noël mais en été : ce week-end, des milliers de festivaliers attendaient cet événement comme le 25 décembre. Rajoutez quelques degrés au mercure, remplacez les costumes de Père Noël par des flamands roses, des bonnets par des casquettes et des ombrelles et vous voici plongés dans un monde parallèle.

 

hawtin.jpg
 
Pour cette 6e édition de la Family Piknik, qui devrait également marquer les adieux avec le parc Montcalm, Tom Pooks avait décidément très envie de mettre d'entrée de jeu les petits plats dans les grands. Pas vraiment le temps de traîner et de tergiverser des années durant, direction La Grande-Motte et ses plages privées pour une petite mise en bouche progressive. Histoire d'en garder un peu sous la semelle, nous décidons de faire l'impasse sur le off du vendredi.

 

Apocalyptico-Latzarro

 

Samedi, la journée est déjà chaude sur Montpellier et ses environs. Un petit tour à la plage s'improvise. Il est 21h et le thermo de la voiture s'affole à 37 degrès. Allez quoi, c'est parti pour une bonne cure de jouvence distillée avec soin par un line-up dément. Tom Pooks s'occupe alors de nous servir quelques glaçons avant de laisser la place à un Sandy très housy. La température ne descend toujours pas, qu'on se le dise. Joy Kitikonti choisit alors son heure de passage pour invoquer Zeus et remuer ciel et terre. 

Le Latzarro délaisse son habit de petit havre de paix pour enfiler son plus beau costume. On sent clairement que quelque chose se trame lorsque Josh Wink quitte sa table sous quelques premières gouttes de pluie, qui n'empêcheront en rien de faire exploser un véritable feu d'artifice. Un feu d'artifice d'éclairs, de foudre et de tonnerre, le tout accompagné par une véritable matraque musicale. Sous de véritables trombes d'eau, l'Américain originaire de Philadelphie vient de lancer une bonne fois pour toute les hostilités de cette 6e Family Piknik. Petite pause de nuit, manière de recharger une batterie quelque peu surchauffée puis direction  le parc Montcalm, qui ne sera certainement pas très calme.
 

latzarro.jpg

 

 

Parc "Noncalm"

 

Dimanche 6 août. Le soleil est de retour après une nuit dantesque, alors que l'orage se déversait sur la cité montpelliéraine encore 2 h avant l'ouverture des portes du parc. Contexte sécuritaire oblige, entraînant les restrictions que tout le monde connaît, ce sera sans pique-nique que nous franchirons l'entrée du parc. Qu'importe, il nous reste la famille. Une famille rondement guidée par papa Sven en début d'après-midi. Une contine de 4 h sur fond progressif. Sven Vath mène la messe dominicale sur la main stage d'une main de maître devant près de 12 000 personnes. Derrière Richie Hawtin s'empresse de venir nous mettre une petite fessée. Pas d'apéritif, la queue est trop longue au bar. Pas de bal musette, le Canadien transite sur une techno-deep techno percutante. Montcalm tremble et revêt ses locataires d'un jour d'un manteau de poussière, agrémenté de performers ajoutant une touche de folie des grandeurs. De son côté, bien chauffée par les sonorités house, tech-house, techno balancées par &ME, Cuartero ou encore Dennis Ferrer, la Hexis Stage passe la 5e avec Josh Wink pour une petite session quelque peu acid. Derrière, Loco Dice se charge de venir mettre une claque finale au public avec un closing monumental. C'est ici que les chemins se séparent, direction l'Antirouille ou La Villa pour certains ou encore l'ancien Break, la maison pour d'autres. Qu'importe, dimanche, ils ont tous mené à Rome.
 


Malgré quelques couacs, tout ne peut pas être bien évidemment parfait, on retiendra certainement la qualité musicale proposée par tous les artistes durant cette 6e édition. Des locaux aux internationaux, l'enchaînement était parfaitement huilé, offrant un assemblage promettant un grand cru 2018. Désormais, les regards se tournent déjà vers 2018.

Désormais, les regards se tournent déjà vers 2018. Et quelque chose nous dit que la 7e édition s’annonce terrible : teuf dans un aéroport au milieu de Boeing ou autres Airbus en compagnie d’&ME ou encore Cosmic Boys le 2 juin suivi d’un retour à Grammont avec Marco Carola et Black Coffee comme têtes d’affiche déjà annoncées. Bref, une programmation à ne pas faire rire un flamand rose.



 

Brice rédacteur YourDJ
 

yourdj-embleme-rond.jpg

 

 

 

Montpellier YourDJ Family Piknik Family Piknnik 2017 Festival 
ae.png

Nous soutenir

Ecouter

Choisis ta ville préférentielle