S03E02 / 3VTR, invasion imminente

S03E02 / 3VTR, invasion imminente

banner_1597322287.jpg

En exclusivité, venu tout droit d’une autre planète, 3VTR va se produire sur nos ondes ce jeudi !

 

Originaire de Lyon, mais se produisant principalement à Montpellier, le jeune producteur aux influences stellaires s’est donné un défi bien particulier pour cette année : composer 55 tracks, une pour chaque jour de confinement !

 

Comment se passe ce projet ? As-tu réussi le défi ?

 

“Après le confinement, j'ai réalisé que j'avais vraiment trop de morceaux à partager. J'avais envie de sortir une centaine de sons, de tout dévoiler d'un coup. Jusque là j'ai sorti deux opus que je considère comme des EP d'introduction. J'avais vraiment envie de passer à la suite. Et surtout, je voulais pas que mes projets finissent par mourir au fond de mon ordi comme ceux que j'ai composés au lycée. Finalement, je me suis un peu raisonné, et j'ai décidé de sortir moitié moins de sons d'ici la fin de l'année. 

Donc mon plan depuis un mois et jusqu'en Décembre, c'est de sortir régulièrement 1 à 4 extraits d'un coup, sur Insta et mon groupe privé Facebook, jusqu'au nombre de 55 extraits un peu symbolique. Derrière, on fait une sorte de concours où on sélectionne un seul titre à chaque fois, que je retravaille puis mastérise. Après quoi les morceaux finalisés seront répartis dans plusieurs EP, dont au moins 3 EP de Techno mélodique. Il y aura aussi un EP de collaborations et un opus qui regroupera la plupart des styles de musique que je produis.”

 

Nous savons que les sons que tu crées sont de styles très éclectiques, quels sont tes styles préférés à produire ? Et par là même quelles sont tes plus grosses influences ?

 

“Je ne sais pas si j'ai vraiment de style préféré. Ce que j'aime, c'est partir d'un instrument et de quelques notes ou accords que je trouve beaux ensemble, en boucle. Ça peut venir de ma guitare, d'un sample ou d'un synthé virtuel, que je vais modifier jusqu'à ce qu'il soit vraiment intéressant avec les notes que j'ai choisies. Ensuite, en fonction du tempo de la mélodie, je vais choisir un certain kick, une certaine ligne de basse et commencer à donner de la dynamique au morceau. Et c'est là que je vais me rapprocher d'un genre de musique spécifique. 

J'ai commencé la prod vers mes 12 ans pour faire des instrus de rap, puis je suis passé par le Dubstep, le Trip-Hop et la Trap avant de me tourner vers la Techno... J'ai eu un coup de coeur pour ce genre de Techno mélodique qui pourrait être la BO d'un film, mais que tu peux aussi passer en festival sur des gros caissons. Du coup, c'est ce que je fais principalement en ce moment, influencé par des artistes comme Paul Kalkbrenner et Worakls (article YourDJ ICI) d'un côté, et Ennio Morricone et Hans Zimmer de l'autre. Mais je prépare aussi de la Drum and Bass et de la Trance par exemple : je crois que j'aime la musique électronique sous toutes ses formes, du moment qu'elle est suffisamment mélodique et mélodieuse à mon goût.”

 

Et pour ce set, avec quoi as-tu prévu de nous régaler ?

 

“Pour ce set, je vais tout donner ! Je pars seul dans un spot que j'adore, avec mon PC, une caméra et un drone pour un live d'une trentaine de minutes. Je vais passer mes derniers morceaux, qui se situent dans le plus chill de la Techno mélodique pour le coup. Ça va être très posé, je trouve ça parfait pour un début de soirée. Et comme le savent les gens qui m'ont déjà vu en concert, j'aurai mon gant pour seul contrôleur, donc chaque mouvement de la main et chaque contact des doigts correspondra à une commande ou à un effet sur mes compos. En fait, ma main gauche dirigera le drone et l'image, alors que ma main droite jouera ma musique. J'ai mis longtemps avant d'être prêt pour ce concept, j'ai hâte et j'espère bien vous régaler !”

  

Si t’avais un super pouvoir, ça serait lequel et pourquoi ?

 

“Putain, la question de mon enfance. Ça serait de contrôler le temps : plus besoin de faire de compromis entre la musique, le taf, le sport et les proches. Je rallongerais les nuits et les festivals, je ferais deux fois plus de sons. Et j'écourterais les moments relous, genre les années collège et les périodes d'exams. Puis j'arrêterais le temps pour voyager dans les plus beaux endroits du monde.”

 

Une découverte (podcast, track) à nous faire partager ?

 

“Ouais carrément ! J'étais complètement passé à côté d'un son que j'écoute pas mal en ce moment, Cold Wake de Kokenn (Elska).”

 

 

Vous l’avez compris, il se produira ce soir sur YourDJ pour un live set des plus expérimentaux, une expérience à rater sous aucun prétexte !
 

 
Publié le 13/08/2020
 
Eva, rédactrice YourDJ

yourdj-embleme-rond.jpg

 

Montpellier 
b2-copy.png

Nous soutenir

Ecouter

Choisis ta ville préférentielle

Data too long for column 'isp' at row 1